Love Hiina House

Bienvenue à la pension HINATA. Un forum de RPG original ayant pour thème Love Hina. Regardez la pension sous d'autres angles...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chambre n° 310 : Shun Kazuki [ PV : Shun ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Motoko Aoyama
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 425
Age : 23
N° de chambre : Chambre n°302
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Chambre n° 310 : Shun Kazuki [ PV : Shun ]   Mer 31 Déc - 15:39

Motoko et Shun s'avançaient au fur et à mesure dans de longs couloirs qui semblaient interminables. Ils montèrent trois étages avec les escaliers de bois qui se faisaient vieux en produisant un bruit très louche. Toutes les portes étaient fermées, certaines ouvertes. Enfin, arrivant à bonne destination, Motoko prit la petite clé argentée et l'introduit dans sa serrure. Un petit déclic sonore se fit, et la porte s'ouvrit toute seule. Une grande chambre avec un grand lit qui paraissait douillet, accueillait le voyageur. Une armoire, un bureau et tout ce que la personne avait besoin s'y trouvait. Bien sur, la salle de bain ne s'y trouvait pas, car c'était dans le Rotenburo qu'on se lavait. Il y avait des toilettes, un lavabo et une trousse de pharmacie, déposée quelques jours avant, dans l'armoire au-dessus du lavabo, il y avait aussi la brosse à dent et le dentifrice. Tout comme dans un vrai appartement, ou studio. Shun déposa sa valise à côté de son lit, et alla regarder un peu "sa nouvelle maison". Il paraissait si heureux, en observant tout çà. Motoko le voyait bien, quiconque aurait pu s'en apercevoir. Peut-être que Shun avait vécu dans une horrible maison toute délabrée sans lit et sans confort... Motoko cessa de penser à ses horreurs et prononça ces quelques mots très simples à comprendre :

- Eh bien, voici ta nouvelle maison. Tu possèdes tout ce d'on tu peux avoir besoin pendant ton séjour. Si tu as quelque chose à nous demander, on est tous là pour toi, même les autres pensionnaires t'aideront de leur plein gré. J'espère que tu vas bien te plaire ici. Je ne suis pas bien loin, je suis également au troisième étage. Chambre 302

Motoko s'assied alors sur le lit, qui ne fit aucun bruit de ressort. Un kotatsu se trouvait au milieu de la chambre. Elle se reposa un instant, regardant le jeune homme ranger ses affaires, très peu malgré son gros sac, dans la petite armoire de frêne. Il devait être très fatigué, car quand il eut terminé, il s'affala sur le lit comme une grosse pierre. Ses yeux paraissaient vitreux, quand soudain, il se releva et s'assied en tailleur sur son lit. Il commença alors à parler, d'une voix quelque peu, peu rassurante et bizarre... Mais Motoko savait qu'il ne fallait pas se méfier, d'un homme à moitié endormi.. Elle le laissa parler et l'écouta alors, très attentivement, réfléchissant à ce qu'il allait dire... Motoko se leva, et s'approcha de la fenêtre, observant le soleil qui se couchait toujours, avec ses milles couleurs rosées. La ville commençait à allumer ses lumières, les oiseaux se taisaient et les gens rentraient dans leurs habitats pour manger..

_________________


VEUILLEZ LIRE LES REGLES DU FORUM. JE LES AI RENOUVELEES. C`EST EGALEMENT VALABLE POUR LES NOUVEAUTES DU MOIS ET LES ANNONCES.MERCI.

Motoko : Couleur normale
Autre : Bleu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://love-hiina-house.1fr1.net
Shun Kazuki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: Chambre n° 310 : Shun Kazuki [ PV : Shun ]   Ven 2 Jan - 17:21

Shun s'était laissé guidé par Motoko, quoi de plus normal d'ailleurs vu qu'elle l'avait accueuilli! Il s'intéréssa de près aux lieux lorsqu'ils commencèrent à se diriger vers les chambres, regardant chaque marche d'escalier avec une certaine curiosité, surtout lorsqu'elles grinçaient sous leurs pas. Gardant son sac sur son dos, ils commencèrent à s'avancer vers sa chambre, celle où il passerait désormais ses nuits à compter de ce jour! Il trouvait la pension très agréable, l'accueil avait été parfait et il commençait déjà à se sentir "comme chez lui". Lorsque la porte n°310 s'ouvrit, il ne pût s'empêcher d'explorer du regard attendant sur le seuil. Une fois à l'intérieur de la pièce, il tourna sur lui même en regardant la disposition des meubles, le parquet, les murs..Tout lui plaisait, absolument rien à dire! Après avoir laissé sa valise au côté de son lit, il se permit de laisser un instant Motoko seule pour partir à la découverte de chaque recoin de sa nouvelle chambre! Motoko lui adressa la parole et bien qu'il avait l'air très occupé à découvrir ce qui l'entourait, il lui prêtait une oreille attentive. Pourtant il ne lui répondit pas tout de suite du moins, et un sourire s'afficha sur ses lèvres. Cette fois-ci, il avait souri d'une façon que l'on pourrait qualifier de "normale"! Il était finallement content d'être là bien qu'au début il appréhendait son arrivée, se mettant toutes sortes d'idées en tête qui s'avérèrent totalement fausses bien entendu. Motoko était également au même étage que lui, c'est sympa d'avoir au moins une personne que l'on connait déjà à cet étage! Il revint alors vers son lit et commença alors à déballer le peu d'affaire qu'il avait afin de les ranger soigneusement dans l'armoire. Une fois son installation finie, il s'affala tel une souche sur son lit où il étendit ses bras, restant ainsi un sourire bizarre aux lèvres et le regard fixé sur le plafond. Il réfléchissait à beaucoup de choses, tellement de choses que son esprit se brouillait. Il se demandait comment allaient être les autres pensionnaires, quel était le petit train-train quotidien des habitués, qu'allait-il faire ensuite, etc. Puis brusquement, il se souvint qu'il n'était pas seul...Motoko! Il se releva illico s'asseyant en tailleur sur son lit la regardant un instant, puis prenant la parole sans trop savoir ce qu'il disait.

"-Merci beaucoup, la chambre est super! Je sens que je vais m'y plaire ici...J'espère que j'ai pas gâché votre programme de la journée!"

Et oui il ne la tutoyait pas encore! Il la suivit du regard lorsqu'elle se dirigea vers la fenêtre, admirant le paysage qu'elle avait certainement déjà vu plusieurs fois auparavant. Mais il comprenait que ce genre de choses, on ne se lassait pas de les revoir, bien qu'il n'était pas lui-même du genre à regarder sur une colline le coucher de soleil sauf lorsqu'il ressent le besoin de se retrouver. Il se doutait bien qu'il devait avoir une tête qui paraissait dans les nuages mais il ne pouvait de toute façon pas faire autrement! Il ne savait pas trop quoi faire ni que dire car elle semblait être dans ses pensées, pensées qu'il ne voudrait pas vraiment troubler. Il regardait alors alternativement Motoko, puis le sol, réfléchissant à ce qu'il pourrait faire...Ne voulant pas trop s'attarder, il se leva alors et se dirigea lui aussi vers la fenêtre où il la rejoint. Il appuya son épaule contre la fenêtre et se mit à regarder au dehors. De toute façon il l'aurait bien fait à un moment où un autre alors autant le faire toute de suite en bonne compagnie au moins. Bien que ce n'était pas son genre, il se surprit à dénicher un certain charme à ce paysage bien apaisant.

"-Wow..."

lâcha-t-il en un murmure. En effet, la ville avait un aspect différent comparé à la première fois où il y mit les pieds, il n'avait pas une âme de poête et ne pouvait donc pas vraiment trouver les bon termes pour décrire ce qu'il pouvait voir, c'est pourquoi il se contenta de ne lâcher qu'un "wow".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Motoko Aoyama
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 425
Age : 23
N° de chambre : Chambre n°302
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre n° 310 : Shun Kazuki [ PV : Shun ]   Ven 9 Jan - 20:12

Motoko entendait ce son à ses oreilles. Cette voix qui paraissait presque éteinte dans la pénombre. Peut-être dû à un passé très très dur. Le soleil continuait sa route, il s'inclinait de plus en plus. La buée venait de se créer sur la fenêtre. A présent, environ une demi-heure après, après une grande contemplation, le soleil disparut. Motoko effleura la fenêtre d'un coup de main et la sentie gelée. Elle ressentit alors un léger soubresaut et quelques sueurs froides dans le dos. *Heureusement que ce n'est pas tout les jours qu'on accueille des nouveaux pensionnaires car c'est si long et si compliqué !* Motoko regarda l'armoire à demi ouverte, la porte crissant légèrement quand elle passa à côté. Elle venait de manger il y a pas longtemps mais la faim lui creusa encore plus le ventre. Des gargouillements semblables aux gloussements de dindons, se firent bruyants. Shun, lui, en revanche paraissait dans ses pensées en observant la nuit tombée. La kendoka ouvrit alors la petite porte du frigo et regarda s'il y avait un peu de nourriture. C'était vide. Rien. Motoko avait très faim, il lui restait encore assez d'argent pour se payer un repas pour deux à la cafétéria. Elle proposa alors d'une voix sûre :

- Euh... Shun, vous voulez bien venir manger à la cafétéria ? J'ai une faim de loup. Il me reste encore assez d'argent pour nous payer un repas à tout les deux. Et puis, vous paraissez très fatigué. Ca vous ferait du bien un peu de marche, par contre, il faudrait vous couvrir, il fait très froid dehors. Et ce serait un cadeau de bienvenue aussi !

Motoko afficha un sourire très maladroit, dont elle avait pas l'habitude de se montrer comme çà. D'habitude, elle se méfiait énormément des hommes, mais celui là était , dirait-on, plein de confiance. En revanche, il lui paraissait assez louche, pour un homme. Un peu grand, et un visage, fin mais ... Motoko ne savait pas comment définir ce charme subtile qui se dégageait de lui... C'était ... Sauvage ! Oui , c'est ça ! Après tout, qu'est-ce qui la dérangeait ? Rien du tout ! D'ailleurs tout les pensionnaires avaient des caractéristiques très particulières, tout plus les unes des autres. Tout le monde se différenciait très facilement. Motoko qui attendait la réponse de Shun, patienta à sa façon. Elle sortit une petite boite de sa poche. Elle contenait un nettoyant pour sabre. Elle prit un mouchoir dans la boite qui était posée sur la table de chevet et le trempa dans le récipient argenté. Elle prit le mouchoir en deux et l'essuya sur la lame bien aiguisée de son arme. Shun paraissait bien plongé dans ses pensées. Il ne lui répondait pas tout de suite, ça voulait dire qu'il réfléchissait énormément... Peut-être à son passé ? *Mais pourquoi toutes ces pensées me ramènent tout le temps à son passé, hein ? Motoko, tu sais très bien que c'est malpoli de demander aux nouveaux de raconter leur histoire !* se dit-elle en secouant énergiquement sa tête de droite à gauche. A ce moment là, Shun se retourna près à parler...


HS : Désolé ! Je peux pas écrire aussi long que toi, j'ai pas d'inspi ce soir. A vrai dire plutôt depuis une semaine, et la flemme me gagne xD !

_________________


VEUILLEZ LIRE LES REGLES DU FORUM. JE LES AI RENOUVELEES. C`EST EGALEMENT VALABLE POUR LES NOUVEAUTES DU MOIS ET LES ANNONCES.MERCI.

Motoko : Couleur normale
Autre : Bleu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://love-hiina-house.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre n° 310 : Shun Kazuki [ PV : Shun ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre n° 310 : Shun Kazuki [ PV : Shun ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shun
» En attendant que l'orage se termine ! [avec Izuki Shun]
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Hiina House :: La Pension Hinata :: Les Chambres-
Sauter vers: